Le gouvernement doit reconnaître la Christianophobie

La Christianophobie doit cesser

 

Le gouvernement doit reconnaître la Christianophobie

020.000
  11.405
 
11.405 Personen haben bereits unterzeichnet. Helfen Sie bitte mit, 20.000 Unterschriften zu erreichen.

Le gouvernement doit reconnaître la Christianophobie

9 lieux de cultes catholiques ont été attaqués entre le 28 janvier et le 10 février 2019.

Contrairement aux idées reçues, l’Église catholique et les Églises chrétiennes détiennent le record d’atteintes aux lieux de culte : 878 sur les 978 actes recensés. Soit une moyenne de 2 par jour. (Selon les chiffres 2017 du ministère de l’Intérieur).

Dijon, Lusignan, Talmont, Nîmes, Lavaur, Houilles, Maisons-Laffitte, etc. Les profanations d’églises ont été nombreuses et impressionnantes. 

Christiane Roux, membre du conseil pastoral de la paroisse de Nîmes confie :

« Le tabernacle avait été forcé, les hosties consacrées éparpillées, brisées. Une croix avait été tracée avec des excréments sur le mur et des hosties étaient collées dessus. Des excréments avaient été déposés sur les enfants de la statue de la Vierge. Croyants ou non, les habitants du quartier sont choqués. Pour les catholiques, c’est un sacrilège, puisque c’est une atteinte à l’eucharistie, cœur de notre foi, mais aussi à la liberté de conscience. Je réagirais de la même façon pour une synagogue, une mosquée ou un temple. »

 

Le plus incroyable est l’absence de réaction de l’Église catholique. « On veut éviter les effets de surenchère », explique un conseiller d’évêque. En effet, la Conférence épiscopale ne s’est pas prononcée officiellement sur ces profanations.

Le porte-parole de la conférence épiscopale, Mgr Olivier Ribadeau Dumas a effectué le service minimum sur twitter.

 

Une fois n’est pas coutume, Mgr Ginoux est le seul à s’étonner du « peu de réactions » sur le plan national alors qu’il s’agit bien d’une « attaque directe contre la foi catholique ». Il aurait apprécié que le ministre de l’Intérieur et des Cultes, Christophe Castaner exprime un message de soutien aux catholiques. Aucun message de la part de Christophe Castaner…

 

Il est temps que le gouvernement cesse d’ignorer ou de mépriser la religion catholique en France. La 1re religion en France mérite le même traitement que toutes les autres communautés religieuses. Il est étonnant de constater que le gouvernement ne réagit pas face à une vague de haine à l’encontre du catholicisme. Le gouvernement ne se prive pas de commenter (et à juste titre) les attaques contre l’Islam, le judaïsme, le bouddhisme, etc. Mais aucune réaction afin de soutenir les catholiques (et les chrétiens d’une manière générale).

Nous saluons la déclaration d’Ariel Goldmann, président du Fonds social juif unifié, a dit sa « solidarité envers l’Église catholique et nos frères et sœurs. Ces profanations sont scandaleuses et doivent être punies ».

+ E-Mail/Mitteilung an:

Unterzeichnen Sie jetzt die Petition

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
PLZ
Bitte wählen Sie eine Option:
Wir verarbeiten Ihre Daten gemäß unseren Datenschutzbestimmungen und Nutzungsbedingungen.Indem Sie unterzeichnen akzeptieren Sie die Nutzungsbedingungen und die Datenschutzrichtlinie von CitizenGO und stimmen zu, gelegentlich E-Mails zu unseren Kampagnen zu erhalten. Sie können sich jederzeit aus unserem Verteiler austragen.

Le gouvernement doit reconnaître la Christianophobie

A l'attention du ministre de l'Intérieur, Monsieur Christophe CASTANER, 

Monsieur le Ministre,

Entre le 28 janvier et le 10 février 2019, 9 lieux de cultes catholiques ont été vandalisés et profanés en France. Ces dégradations ont été médiatisées, mais c’est le quotidien de la religion catholique en France. L’Église catholique et les Églises chrétiennes détiennent le record d’atteintes aux lieux de culte : 878 sur les 978 actes recensés en France, selon votre ministère en 2017.

Nous savons que l’actualité est riche pour votre ministère ces dernières semaines. Mais, nous nous étonnons de l’absence de réaction face à ces actes de haine à l’encontre de la religion catholique.

Nous attendons une réponse de votre part, aussi bien écrite que publique afin de dénoncer la montée de la christianophobie en France.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma considération la plus distinguée.

Mit freundlichen Grüßen,
[Ihr Name]

Le gouvernement doit reconnaître la Christianophobie

Unterzeichnen Sie jetzt die Petition

020.000
  11.405
 
11.405 Personen haben bereits unterzeichnet. Helfen Sie bitte mit, 20.000 Unterschriften zu erreichen.