Opposez-vous à la prise de pouvoir de l’OMS : dites non au « traité sur les pandémies ».

Head of Government/Prime Minister

 

Opposez-vous à la prise de pouvoir de l’OMS : dites non au « traité sur les pandémies ».

Opposez-vous à la prise de pouvoir de l’OMS : dites non au « traité sur les pandémies ».

01.000.000
  523.976
 
523.976 signé. Atteignons 1.000.000!

MAJ : 

Des nouvelles inquiétantes ont été révélées lors d'une réunion organisée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) il y a deux semaines, selon nos sources internes fiables. Le projet de traité sur les pandémies, appelé "Zero Draft", qui cherche à restreindre la liberté d'expression, augmenter la surveillance invasive et éroder nos précieuses libertés civiles sous le prétexte de la "prévention des pandémies", est sur le point d'être achevé. Cependant, nous ne devons pas perdre espoir en ces temps difficiles.

Il nous reste encore une occasion de stopper le dangereux projet zéro du traité sur les pandémies lors du prochain sommet de la 76e Assemblée mondiale de la santé, qui se tiendra du 21 au 30 mai. Nous nous trouvons à un moment crucial qui exige une action immédiate pour protéger nos droits et libertés face à cette menace grandissante.

Le temps presse. Nous devons agir rapidement et de manière décisive pour garantir que nos dirigeants accordent la priorité au bien-être de leurs citoyens plutôt qu'à la centralisation du pouvoir mondial.

Rejoignez-nous pour prendre position contre l'érosion de nos libertés civiles en signant et en partageant la pétition dès aujourd'hui.

 

 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) des Nations unies tente de faire adopter des amendements radicaux au Règlement sanitaire international (RSI) qui lui donneraient un pouvoir sans précédent pour lutter contre la « désinformation » en France et dans le monde entier.

L’OMS aurait ainsi un contrôle énorme sur les informations auxquelles vous et moi avons accès et sur nos choix personnels en matière de santé.

Les amendements proposés par l’OMS élargiraient son pouvoir de déclarer des urgences sanitaires « potentielles » et donneraient aux responsables de l’OMS le pouvoir d’élaborer de nouveaux mécanismes de surveillance et de partage des données à l’échelle mondiale. Ils permettraient également à l’OMS de se reconnaître comme « autorité de coordination » lors d’une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI).

Si les amendements proposés sont approuvés, l’OMS renforcera ses capacités à « contrer la désinformation et la mésinformation ». Il s’agit d’une expansion dangereuse de ses pouvoirs déjà importants de censure des contenus en ligne, qui restreindrait encore davantage notre liberté d’expression.

En tant que citoyens, vous et moi avons le droit au consentement éclairé, à la confidentialité et à l’autonomie personnelle. Nous ne pouvons pas permettre à une agence mondiale de santé non élue de dicter les informations auxquelles nous avons accès et les choix que nous pouvons faire concernant notre propre santé.

C’est pourquoi je vous invite à signer notre pétition aujourd’hui pour protéger nos droits et libertés fondamentales. En signant, vous pouvez nous aider à envoyer un message à l’OMS, à notre gouvernement (nos diplomates négocient les amendements à l’OMS) et à nos représentants élus pour leur dire que nous ne soutenons pas ces propositions d’amendements au RSI.

Nous devons agir maintenant pour protéger nos droits et nos libertés. En signant notre pétition, vous pouvez aider CitizenGO à empêcher l’OMS d’exercer un contrôle sans précédent sur les informations auxquelles nous avons accès et sur nos choix personnels en matière de santé.

Nous vous remercions de l’attention que vous portez à cette question importante. Signez notre pétition aujourd’hui et rejoignez-nous pour protéger nos droits et libertés fondamentaux.

 

Références

L’OMS va de l’avant avec un traité sur les pandémies qui lui confère le pouvoir de supprimer la « désinformation » médicale
https://www.lifesitenews.com/news/who-pushes-ahead-with-pandemic-treaty-...

Bloquons le traité de l’OMS

https://stopwhotreaty.org/en/

Accord sur la prévention, la préparation et la réaction aux pandémies

https://www.who.int/news-room/questions-and-answers/item/pandemic-preven...

Un traité international sur la prévention et la préparation aux pandémies

https://www.consilium.europa.eu/en/policies/coronavirus/pandemic-treaty/

 

01.000.000
  523.976
 
523.976 signé. Atteignons 1.000.000!

Complétez votre signature

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your email
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
We process your information in accordance with our Privacy Policy and Terms of Service

Non à la prise de pouvoir de l'OMS

Monsieur le Président,

En décembre dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le début des négociations sur un "traité mondial sur les pandémies", qui devra être contraignant pour tous les signataires en vertu du droit international.

En tant que citoyen concerné, je vous écris au sujet de la volonté de l'OMS de modifier le Règlement sanitaire international (RSI) afin de se doter de nouveaux pouvoirs étendus pour lutter contre la "désinformation et la mésinformation". Ces modifications donneraient à l'OMS un contrôle sans précédent sur les informations auxquelles nous avons accès et sur nos choix personnels en matière de santé.

En tant que membre des Nations Unies et de l'OMS, la France a un rôle important à jouer pour protéger nos droits fondamentaux. Avec le sommet de la 76e Assemblée mondiale de la santé du 21 au 30 mai, notre pays dispose encore d'une occasion cruciale pour stopper le projet dangereux du traité sur les pandémies. 

Je vous remercie de l’attention que vous portez à cette question importante. J’espère que vous prendrez des mesures pour veiller à ce que l’OMS n’obtienne pas un contrôle sans précédent sur l’information et nos choix personnels en matière de santé.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments distingués,

[Votre Nom]

Non à la prise de pouvoir de l'OMS

Monsieur le Président,

En décembre dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le début des négociations sur un "traité mondial sur les pandémies", qui devra être contraignant pour tous les signataires en vertu du droit international.

En tant que citoyen concerné, je vous écris au sujet de la volonté de l'OMS de modifier le Règlement sanitaire international (RSI) afin de se doter de nouveaux pouvoirs étendus pour lutter contre la "désinformation et la mésinformation". Ces modifications donneraient à l'OMS un contrôle sans précédent sur les informations auxquelles nous avons accès et sur nos choix personnels en matière de santé.

En tant que membre des Nations Unies et de l'OMS, la France a un rôle important à jouer pour protéger nos droits fondamentaux. Avec le sommet de la 76e Assemblée mondiale de la santé du 21 au 30 mai, notre pays dispose encore d'une occasion cruciale pour stopper le projet dangereux du traité sur les pandémies. 

Je vous remercie de l’attention que vous portez à cette question importante. J’espère que vous prendrez des mesures pour veiller à ce que l’OMS n’obtienne pas un contrôle sans précédent sur l’information et nos choix personnels en matière de santé.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments distingués,

[Votre Nom]