Promouvoir la liberté religieuse à l'extérieur de l'UE

L'UE doit créer un représentant spécial à la liberté religieuse

 

Promouvoir la liberté religieuse à l'extérieur de l'UE

0100.000
  54.926
 
54.926 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 100.000 signatures.

Promouvoir la liberté religieuse à l'extérieur de l'UE

En février 2016, le Parlement européen a reconnu le génocide des chrétiens, des yézidis et d’autres minorités religieuses au Moyen-Orient sur les ex-territoires de l’État islamique. Il a également appelé à la création d’un représentant spécial permanent pour la liberté religieuse afin de prévenir ce type de violations. Cet appel a été à moitié entendu. Un conseiller spécial du commissaire chargé de la coopération internationale et du développement a été nommé, mais son mandat n’est que temporaire. Il est privé de ressources financières, matérielles et n’est pas pleinement intégré à la stratégie et à la politique étrangère de l’UE.

Aujourd’hui, presque trois ans plus tard, la persécution des minorités religieuses s’est aggravée dans le monde. La situation des minorités religieuses s’est détériorée et de graves violations sont signalées dans le rapport 2018 sur la liberté religieuse dans le monde, publiée par l’Aide pour l’Église en détresse. Selon ce rapport, 200 millions de chrétiens subissent des formes brutales de persécution, tandis que 350 millions de chrétiens sont soumis à diverses formes de discrimination. Selon les données fournies par portes Ouvertes en 2017 près de 215 millions de chrétiens dans le monde sont persécutés.

Même dans les affaires les plus médiatisées, comme celle d’Asia Bibi, l’UE refuse et est incapable de défendre les plus vulnérables et donc défendre les droits de l’homme. Comme vous le savez peut-être, CitizenGO a aidé Asia Bibi et sa famille au cours des huit dernières années. Enfin, elle est sortie de prison, mais est toujours en résidence surveillée (pour sa sécurité…).

Nous demandons aux institutions de l’Union européenne et à nos représentants, d’accorder une attention adéquate aux problèmes des chrétiens persécutés et d’autres minorités religieuses à travers une politique étrangère de l’Union européenne plus active et plus responsable.

Nous demandons que le rapport sur les orientations de l’UE sur la promotion de la liberté de religion ou de conviction en dehors de l’UE 2018/2155 (INI), qui sera votée le 15 janvier 2019, appelle à la création d’un représentant spécial de l’Union européenne chargé de la promotion de la liberté religieuse dans le monde.

Il est essentiel que ce mandat, pleinement intégré à la politique étrangère de l’UE, comprenne des ressources financières et humaines suffisantes pour permettre la promotion et la protection effectives de cette liberté religieuse dans le monde.

Les élections européennes se rapprochent de plus en plus et il est temps que les eurodéputés et les partis politiques qui se soucient des chrétiens persécutés agissent en conséquence.

Il est temps que les institutions de l’UE renforcent leur engagement en faveur de la promotion et de la protection de ce droit fondamental de l’homme

+ Letter to:

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your email
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
Nous traitons vos renseignements personnelles conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d'utilisation.En signant, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de CitizenGO et vous acceptez de recevoir des e-mails occasionnels concernant nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Promouvoir la liberté religieuse à l'extérieur de l'UE

Cher membre du Parlement européen,

En tant que parlementaire, je vous demande l’institutionnalisation du mandat de l’envoyé spécial pour la promotion de la liberté de religion en dehors de l’Union européenne. Ainsi que l’élargissement de ses prérogatives.

Les chrétiens et les autres minorités religieuses du monde sont persécutés en raison de leurs croyances ou de leurs idées. Ils sont persécutés parce que chrétiens d’Orient, parce que Yezidis depuis des années et l’UE ne fait rien.

Nous estimons que le terme de représentant spécial, et plus adéquat qu’envoyé spécial, doté de ressources supplémentaires nécessaires afin d’inciter l’UE à « participer aux initiatives internationales et aux processus de dialogues multilatéraux avec divers acteurs y compris la société civile acteurs et universités ».

Il est temps que les institutions de l’UE renforcent leur engagement en faveur de la promotion et de la protection de ce droit fondamental de l’homme.

 

Bien cordialement,

Salutations,
[Votre Nom]

Promouvoir la liberté religieuse à l'extérieur de l'UE

Signez cette pétition maintenant!

0100.000
  54.926
 
54.926 personnes ont signé. Aidez-nous à augmenter ce nombre 100.000 signatures.