Empechez le gouvernement de corrompre les croyances chrétiennes avec l'agenda LGBT

U.S. Government

 

Empechez le gouvernement de corrompre les croyances chrétiennes avec l'agenda LGBT

Empechez le gouvernement de corrompre les croyances chrétiennes avec l'agenda LGBT

0500.000
  224.117
 
224.117 signé. Atteignons 500.000!

Notre droit d'exprimer notre foi chrétienne est en danger.

Chaque jour, des chrétiens sont menacés pour s'être opposés à l'idéologie LGBT ou trans, réduits au silence sur les réseaux sociaux, voire privés de leur influence sur l'éducation hypersexuelle que leurs enfants reçoivent à l'école.

L'opposition à l'enseignement de l'idéologie du genre radical fait de nous une cible, souvent étiquetée comme intolérante ou extrémiste. Pire encore, nous risquons des conséquences juridiques - des sanctions financières ou même l'emprisonnement.

Le 53e rapport du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU a averti que les croyances chrétiennes violent les droits LGBT et a proposé que les pays interviennent dans les affaires religieuses.

CitizenGO milite contre le danger de ces propositions pour les chrétiens, et nos campagnes en France et dans le monde ont déjà recueilli plus d'un demi-million de signatures en opposition.

Cependant, Emmanuel Macron ne vous a pas encore répondu.

Ce silence est alarmant alors que les lois et politiques qui réduisent nos voix au silence se multiplient.

Depuis son introduction au Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU en juin, le rapport controversé a fait des progrès alarmants, ardemment défendu par les organisations LGBT.

Ses répercussions sont évidentes dans le conflit permanent entre les droits des chrétiens et l'agenda LGBT.

Des exemples incluent la suspension du conseiller Tory Lawal King au Royaume-Uni pour l'expression de ses croyances religieuses et le procès en cours de Paivi Rasanen en Finlande pour avoir publiquement cité un verset de la Bible.

Au Canada, comme dans de nombreux pays, les parents chrétiens se mobilisent contre la sexualisation ouverte de leurs enfants à l'école, imposée par le gouvernement pour satisfaire les exigences extrêmes des organisations LGBT et trans.

Nos collègues au Royaume-Uni et en Allemagne, Caroline Farrow et Eduard Prols, subissent déjà les conséquences de lois favorisant les groupes LGBTI et trans.

Ce ne sont pas des incidents isolés mais une tendance croissante. La liberté d'expression des chrétiens est transformée en un crime - qualifié de discours haineux.

De manière alarmante, le rapport de l'ONU devient rapidement un outil pour l'agenda LGBT pour réprimer et pénaliser les chrétiens quant à l'expression de leurs convictions.

Il est impératif que nous controns cette proposition avant que ses répercussions ne deviennent irréversibles.

Exigez que la France vous permette de pratiquer et d'exprimer librement vos croyances chrétiennes.

Nous ne devons pas laisser les agendas LGBT radicaux interférer avec notre foi chrétienne.

Signez la pétition exhortant le gouvernement Français à rejeter le rapport de l'ONU et à prendre une position claire pour protéger les croyances chrétiennes.

En signant cette pétition, vous rejoignez un mouvement qui aura un impact profond sur la préservation de nos droits fondamentaux et de nos libertés religieuses.

Ensemble, nous devons envoyer un message résolu que notre foi et nos valeurs méritent une protection inébranlable.

Mais notre influence ne s'arrête pas là - nous avons besoin de votre aide pour diffuser le message et mobiliser davantage de soutien. Partagez cette pétition avec vos amis, votre famille et votre communauté, encouragez-les à nous rejoindre dans cette cause essentielle.

Ensemble, nous pouvons faire une différence et protéger la liberté religieuse pour les générations actuelles et futures.

Rejoignez-nous aujourd'hui et tenons fermement notre engagement à protéger notre liberté religieuse et nos valeurs chrétiennes.

0500.000
  224.117
 
224.117 signé. Atteignons 500.000!

Complétez votre signature

Signez cette pétition maintenant!

 
Please enter your email
Please enter your first name
Please enter your last name
Please enter your country
Please enter your zip code
Merci de choisir une option:
We process your information in accordance with our Privacy Policy and Terms of Service

Notre droit d'exprimer notre foi chrétienne est en danger. Chaque jour, des chrétiens sont menacés pour s'être opposés à l'idéo

A l'attention d'Emmanuel Macron, Président de la République française, 

Monsieur le Président, 

J'ajoute mon nom à ceux des centaines de milliers de citoyens inquiets qui expriment leur profonde préoccupation face à la proposition du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU d'intégrer les normes LGBT dans les pratiques religieuses.

La récente suspension du conseiller Tory Lawal King au Royaume-Uni et le procès en cours de Paivi Rasanen en Finlande sont de sérieux rappels des dangers que ce rapport pose.

Ce ne sont pas des incidents isolés, mais ils reflètent une tendance préoccupante, soutenue par les organisations LGBT et Trans.

Nous nous sommes déjà mobilisés, rassemblant 500 000 signatures en opposition à ce rapport de l'ONU. Pourtant, nous avons dû faire face au silence lorsque nous vous avons présenté ceci, lors de la précédente occasion.

À ce moment crucial, nous avons besoin de savoir :

Où VOUS positionnez-VOUS ?

Protégerez-vous nos croyances et droits en tant que chrétiens ?

Ou vous rangerez-vous du côté du rapport qui empiète sur notre droit fondamental d'exprimer et de pratiquer notre foi ?

Nous avons besoin d'une réponse maintenant, claire et forte. Nous vous demandons de bien vouloir rejeter cette proposition nuisible.

Les citoyens français méritent de la clarté et l'assurance que leurs libertés religieuses ne seront pas violées par un groupe de pression idéologique.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.

[Votre Nom]

Notre droit d'exprimer notre foi chrétienne est en danger. Chaque jour, des chrétiens sont menacés pour s'être opposés à l'idéo

A l'attention d'Emmanuel Macron, Président de la République française, 

Monsieur le Président, 

J'ajoute mon nom à ceux des centaines de milliers de citoyens inquiets qui expriment leur profonde préoccupation face à la proposition du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU d'intégrer les normes LGBT dans les pratiques religieuses.

La récente suspension du conseiller Tory Lawal King au Royaume-Uni et le procès en cours de Paivi Rasanen en Finlande sont de sérieux rappels des dangers que ce rapport pose.

Ce ne sont pas des incidents isolés, mais ils reflètent une tendance préoccupante, soutenue par les organisations LGBT et Trans.

Nous nous sommes déjà mobilisés, rassemblant 500 000 signatures en opposition à ce rapport de l'ONU. Pourtant, nous avons dû faire face au silence lorsque nous vous avons présenté ceci, lors de la précédente occasion.

À ce moment crucial, nous avons besoin de savoir :

Où VOUS positionnez-VOUS ?

Protégerez-vous nos croyances et droits en tant que chrétiens ?

Ou vous rangerez-vous du côté du rapport qui empiète sur notre droit fondamental d'exprimer et de pratiquer notre foi ?

Nous avons besoin d'une réponse maintenant, claire et forte. Nous vous demandons de bien vouloir rejeter cette proposition nuisible.

Les citoyens français méritent de la clarté et l'assurance que leurs libertés religieuses ne seront pas violées par un groupe de pression idéologique.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.

[Votre Nom]